Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Oger Graphiste 4X4 team
  • : L'Homme évolue, Moi aussi: à quatre pattes, sur mes deux jambes, sur deux roues, & à 18 ans en 4X4 (M. Jehaes) Laissez vos commentaires!
  • Contact

Archives

16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 19:47

Bonjour à tous,

 

Avec une semaine de retard, voici enfin les dernières nouvelles.

Nous tenons à nous excuser pour ce temps de réponse, mais après un retour long et fatiguant, une reprise des cours et de son stage pour l’un et le travail en retard pour l’autre ; il nous a été difficile de faire plus vite. Voici donc un petit résumé de cette magnifique semaine passée sur l’île de beauté.

 

Premier jour :

A 100Km/h maxi, nous sommes descendus gentiment mais sûrement vers Vaison-la-Romaine. Une première bonne surprise, notre bête ne consomme que 14 litres de gaz au 100km, ce qui en ferait presque une citadine économique !

Arrivée à Vaison à 17h30, direction la station d’essence et première frayeur… Notre Jeep fait elle-même son niveau d’eau, rejetant le surplus devant les pompes. En fait, rien de grave, elle gère sa vie comme une grande.

Souper agréable sur la terrasse de notre resto habituel et nuit entrecoupée de cauchemars de radiateur percé…

 

Deuxième jour :

Au réveil, grosse inquiétude, où a bien pu disparaître ce maudit sac à dos remplis des portefeuilles, ordi, clés de voitures, appareils photos… ?? Oublié au restaurant la veille !! Heureusement, nos amis vaisonnais en ont bien pris soin et nous le retrouvons avant même le petit déjeuner.

Ensuite direction Marseille. Tant qu’à faire puisque nous sommes tôt, autant découvrir le vieux port et la Cannebière. Très joli, mais les embouteillages, les scooters fous et les abords de Marseille nous pousseront vite à aller nous cacher dans le port d’embarquement pour attendre le ferry.

Changement radical d’ambiance à l’arrivée des organisateurs et autres participants ; c’est sûr, nous sommes partis pour une super aventure !

Excepté un Sam’ et un Wrangler full stock, tous les autres véhicules sont super préparés, de vrais monstres ! Le Cherokee n’est donc pas encore le plus gros ! Même pas peur ! Lors du stickage et des dernières vérifications techniques et administratives, nous faisons la rencontre d’un couple de Lyonnais et d’une famille de Belges.

A notre grande surprise, parmi les participants, Sébastien Ogier, récent vainqueur de la manche française de WRC, pilote officiel Citroën. Distribution des pass pour le ferry, des clés des cabines et des road book avec pour mission d’étudier dans la soirée les notes de la première étape.

Apéro au vin corse sur le port et attente du feu vert pour l’embarquement. Etant les premiers à devoir partir le lendemain, et avec la mauvaise volonté des dockers, nous embarquons finalement avec une heure de retard, les derniers… Excellent repas et déjà une super ambiance. Nuit calme et réveil sous le soleil au chant corse.

 

Troisième jour :

Castagniccia, nous voilà ! Dès 7h, débarquement à Bastia de le flotte de véhicules (4X4, quads et SSV) et top départ ! Le temps de sortir de Bastia et on attaque par un chemin de montagne qui nous fait directement grimper en altitude. Poussière et cailloux sont au menu. Déjà de la casse parmi les participants. Le Samuraï brise ses supports de boîte de transfert.

On découvre toute la splendeur de la Corse avec ce mélange entre montagne et mer. Les vues sont imprenables, difficile de vous expliquer toute cette beauté ! Les sangliers et leurs marcassins, mais aussi les ânes, biquettes et autres vaches sont seules maîtres dans ces coins reculés de l’île.

Halte à 13h30, après déjà 120km de petites routes et chemins, dans une auberge de montagne ou « le papé » réalise tout lui même : charcuterie, vin, fromage… On nous explique qu’il faut retourner le fromage, pour être sûr « qu’il ne marche pas tout seul » (histoire vraie). Un vrai délice, mais après un petit café, direction la piste !

Changement de décors avec des passages roulants et ‘farineux’ à travers les nuages de poussières que soulève chaque véhicule.

Surprise au détour d’une colline, le maquis est en feu, les canadairs nous survolent et larguent des tonnes d’eau : Impressionnant ! 19h30 arrivée à la Marina, où nous attend un studio et surtout une bonne douche ! Les quadeurs ne nous contrediront pas !

Souper chez « U Cardellu », simplement excellent, entrée chaude et froide : calamars et poissons en salade ainsi que charcuterie corse. Suivis d’un plateau de fruit de mer, nous voilà prêts à passer une bonne nuit !

 

Quatrième jour :

Comme chaque matin, rendez-vous à la deuxième note, rassemblement et briefing général sur la journée. Mise en colonne et départ de minute en minute. Première piste du jour, montée de cols en lacets dans la rocaille.

11h30, la montée d’enfer qui nous y conduit… Montée typée hard, que très peu tenteront et où plusieurs se casseront les dents… Après analyse du terrain, la première moitié s’effectue sans problème, nous passons une première grosse marche mais la seconde encore plus imposante nous arrête et les 4 boulons de fixation du croisillon arrière cèdent. Démontage sur place de l’arbre de transmission, récupération des pièces dans la caillasse et direction le garage du cru le plus proche en 2 roues motrices avant. Réparation de fortune avec les outils du bord: Marteau et burin…

Direction Zonza de nuit, on nous rattrapons la caravane du rallye pour la fin de l’étape. Perdus dans la montagne, nous dégustons un succulent souper avant un repos bien mérité.

 

Cinquième jour :

Départ de Zonza pour rejoindre Bonifacio. 2ième note et on plonge vers une forêt dense faite de fougères, lianes… On se croirait en pleine jungle. Quelques kilomètres, et le paysage change encore et encore, entre la savane, les pistes rocailleuses avec pierres énormes et traversées de rivières…

On se rend compte un peu plus chaque jour de l’importance du copilotage, de la concentration nécessaire pour ne pas rater LA bonne note et LE bon chemin perdu au milieu de ces grandes étendues. Le tripmaster devient un outil essentiel dans l’énoncé des informations et la CB quant à elle, permet un dialogue permanent avec l’organisation et les autres participants. Chaque jour nous nous félicitons de la préparation de notre véhicule, mais réfléchissons aussi aux différents moyens pour l’améliorer encore.

La réussite d’une telle aventure nécessite surtout une excellente ambiance dans le véhicule et parmi les concurrents ; ce qui a été le cas tout du long. Prenons pour exemple la vitesse à laquelle le pneu d’un de nos amis a été changé, où encore l’esprit amical qui se dégageait à chaque repas, apéro mais également sur les pistes.

Une fois encore, nous rentrons au couché du soleil, et pourtant nous sommes dans les premiers. L’hôtel du jour se situe sur les falaises face à la mer et à la Sardaigne. Ancienne caserne de gendarmes réaffectée en un lieu contemporain pour notre plus grand plaisir. Souper le long de la mer, encore une fois d’une qualité rare et découverte de poissons comme le Mérou (pas de jeu de mots svp).

 

Sixième jour :

Journée cool en perspective. Petit déjeuner 7h00 puis découverte du port et de Bonifacio. Rendez-vous nous était donné à 11h00 pour prendre une petite embarcation direction une île en forme d’atoll, protégée des vagues, entre Corse et Sardaigne.

Midi, bouillabaisse sur le bateau et myrte en pousse café.

Une fois digéré, retour sur la terre ferme pour une dernière étape de 42 Km jusque Propriano. Arrivée pleine d’émotions, dernier péket pour les belges et les français en attendant l’embarquement ; chacun se félicitant d’être arrivé au bout du challenge technique et humain et se racontant déjà ses bons souvenirs de l’Alta Rocca 2011.

Une fois sur le bateau, accueil par la capitaine qui nous annonce un vent de force 8 et donc une nuit agitée. Souper dans un espace réservé et re pousse café à la myrte avec toute l’équipe de l’organisation.

 

La nuit du 7ième jour :

Le bateau est secoué dans tous les sens, la valise traverse la cabine accompagnée de l’airco tombé milieu de nuit entre nous. Une reproduction d’un tableau de Renoir danse la java au dessus de ma tête… tout va bien !

 

Huitième jour :

Et aussi dernier jour. On se retrouve tous sur un parking à la sortie du ferry pour les au revoir.

Ensuite, GPS sur « retour maison » et une série de 8 haltes dans les stations essence pour trouver LA station qui pourra nous prêter un adaptateur pour faire le plein de gaz et ainsi nous laisser rentrer tranquillement chez nous dans la nuit.

 

 

 

 

En conclusion, une expérience exceptionnelle par la difficulté des passages, la beauté des paysages, la gastronomie, l’esprit de groupe, les nouveaux amis, la qualité de l’organisation…

En un seul mot : PARFAIT Et surtout… à refaire !

 

Encore merci à tous nos sponsors pour leur aide financière, à la famille, à nos amis, à ceux qui ont suivis notre aventure et à cette belle équipe que sont les Grands randonneurs motorisés !

 

Le vieux port de Marseille:

Alta-Rocca 4283

 

Alta-Rocca 4284

 

Alta-Rocca 4285

 

Alta-Rocca 4287

 

Port et embarquement dans le Ferry:

Alta-Rocca 4288

 

'Service administratif', juste devant la jeep... comme ça tout le monde pouvait lire et admirer notre capot! ;-)

Alta-Rocca 4295

 

Alta-Rocca 4296

 

Alta-Rocca 4301

 

Apéro

Alta-Rocca 4312

 

Alta-Rocca 4313

 

Alta-Rocca 2834

 

Les cabines dans le ferry:

Alta-Rocca 4321

Arrivée à Bastia:

Alta-Rocca 4323

 

Alta-Rocca 4325

 

Levé du soleil de la cabine:

 

Alta-Rocca 4327

 

Descente du bateau et Bastia:

Alta-Rocca 2857

 

Alta-Rocca 2858

 

Premier chemin et on commence à jouer avec la pression des pneus:

Alta-Rocca 4341

 

Alta-Rocca 4345

 

Alta-Rocca 4348

 

Alta-Rocca 2998

 

Alta-Rocca 4354

Alta-Rocca 4363

 

Alta-Rocca 4356

 

Alta-Rocca 4360

 

Alta-Rocca 4362

 

La poussière, les sous bois, la soleil... magique!

Alta-Rocca 4374

 

Alta-Rocca 4405

 

Alta-Rocca 3017

 

Alta-Rocca 3024

 

Alta-Rocca 4411

 

Alta-Rocca 3051

 

Alta-Rocca 3053

 

Alta-Rocca 3026

 

Alta-Rocca 3038

 

Alta-Rocca 3048

 

Hôtel le premier soir:

100 0813

 

Sébastien Ogier et les Oger.... un mec super!

Alta-Rocca 4419

 

Jean-Louis donne le départ..

Alta-Rocca 4423

 

Alta-Rocca 4427

 

100 0832

 

100 0837

 

Alta-Rocca 3081

 

Alta-Rocca 3095

 

Alta-Rocca 3096

 

Alta-Rocca 3097

 

Alta-Rocca 3102

 

Alta-Rocca 4435

 

Alta-Rocca 4445

 

Alta-Rocca 4448

 

Arrivée à Zonza, deuxième soir..

Alta-Rocca 4454

 

La "jungle" corse:

Alta-Rocca 4455

 

Alta-Rocca 4464

 

Après avoir trop dégonflé, on regonfle!

Alta-Rocca 4467

 

Alta-Rocca 4476

 

Alta-Rocca 4478

 

A flanc de montagne, on croise une randonnée de Pinzgauer:

Alta-Rocca 3151

 

Alta-Rocca 3165

 

Alta-Rocca 4441

 

Alta-Rocca 3209

 

Alta-Rocca 3223

 

Alta-Rocca 4489

 

Des décors dignes des plus grands films:

Alta-Rocca 4493

 

Alta-Rocca 4495

 

Hôtel le dernier jour, face à la mer et au loin, la Sardaigne..

Alta-Rocca 3235

 

Bonifacio:

Alta-Rocca 3247

 

Alta-Rocca 3250

 

Alta-Rocca 3262

 

Alta-Rocca 3270

 

Alta-Rocca 3261

 

Bateau et bouillabaisse:

 

Jean-Louis, grand homme et grand organisateur!

Alta-Rocca 4504

 

Alta-Rocca 4507

 

Alta-Rocca 3325

 

Alta-Rocca 4508

 

Alta-Rocca 4510

 

Alta-Rocca 4511

 

Alta-Rocca 4512

 

Alta-Rocca 4514

 

Alta-Rocca 4515

 

Alta-Rocca 4522

 

Alta-Rocca 3313

 

Bonifacio de la mer et son célèbre escalier taillé dans la roche en une nuit selon la légende...

"mais tout le monde sait que c'est faux car si c'était des Corses, ils l'auraient fait en une heure!"

Alta-Rocca 4531

 

Direction Propriano en longeant la mer:

Alta-Rocca 4535

 

Alta-Rocca 3400

 

Alta-Rocca 4537

 

Au revoir la Corse:

Alta-Rocca 3411

 

Mais aussi le moment de se dire tous au revoir à Marseille...

Alta-Rocca 4540

 

Et ce qu'on ramène avec nous: un paquet de poussière dans toute l'auto... mais surtout un paquet de bons souvenirs avec l'envie furieuse d'y retourner un jour..

Alta-Rocca 4544

Partager cet article
Repost0

commentaires

Clochette01 17/10/2011 10:51



Waouh !!!! Chapeau et merci de nous faire rêver ainsi !!!!



RoJimny 18/10/2011 09:20



;-) Avec plaisir!



Tege 17/10/2011 09:13


Bravo et merci pour ce superbe reportage. Et quelle super balade vous avez du faire !!!


RoJimny 18/10/2011 09:20



Avec plaisir et merci!